Erdenet / Эрдэнэт

Erdenet (Эрдэнэт), au Nord de la Mongolie, est la troisième ville la plus peuplée du pays avec environ 90 000 habitants (derrière Oulan-Bator, 1 380 000 et Darkhan, 180 000 habitants). Peu touristique, elle vaut pourtant qu’on y passe quelques jours tant pour y découvrir ses alentours aux paysages boisés – qui tranchent radicalement avec le reste de la Mongolie – que pour y flâner entre les monuments soviétiques, les portraits de Lénine et Marx sur les immeubles et l’ immense statue de Bouddha qui surplombe la ville. La proximité avec la Russie explique les nombreuses références à l’URSS qu’on trouve à Erdenet, la ville n’a même été fondée qu’en 1974 pour l’exploitation d’une mine de cuivre (la quatrième plus importante du monde) qui employait presque autant de russes que de mongols. Non loin du Bouddha (qui n’a, lui, été érigé qu’après le départ des soviétiques) on peut trouver le monument de l’amitié russo-mongol. Le bouddhisme ou le Soviet, choisis ton camp camarade!

Monument de l'amitié russo-mongol
Monument de l’amitié russo-mongol
Statue du Bouddha
Statue du Bouddha

On est arrivés à Erdenet par le train de nuit (en provenance d’UB), la gare ferroviaire est à quelques kilomètres du centre-ville mais dès que vous poserez le pied sur les quais, des dizaines de taximen se proposeront pour vous emmener en ville, si je me souviens bien on s’en est tirés pour 5 000T (ou était-ce 10 000T ? Dans tous les cas ça fait moins de 2E – ou moins de 4E – pour deux). Pour le retour, on a pris le bus (retour à UB), la gare routière est un peu excentrée mais facile à trouver et pas bien loin du centre, repérez les immeubles Marx et Lénine et vous la trouverez ! Il y a plusieurs bus par jour qui partent pour la capitale, c’est assez facile de s’y retrouver, ensuite il faut aller prendre son ticket dans un petit bureau du grand immeuble juste à côté. L’aller-retour ne coûte pas bien cher mais je ne me rappelle plus combien et on n’a rien noté, en bons imprévoyants nous n’avons rien budgété!

MarxLénine

Des hôtels? On n’en a fait qu’un, on l’a trouvé en arrivant après en avoir vu deux, trois autres, c’était le moins cher proposant des chambres avec salle de bain. On a donc pris trois nuits au Сонор Хайрхан, la chambre était immense avec deux lits doubles et une grande salle d’eau, on aurait pu y loger à quatre sans problème. On a payé un total de 81 000T (30E) pour deux. A ce prix là, ne vous attendez pas au grand luxe, les piaules sont assez vétustes et la vue est imprenable, pas de petit déjeuner non plus mais une bouilloire dans les chambres ce qui s’avère extrêmement pratique. Les réceptionnistes passent de l’accueil au coiffeur qui se situent dans le hall (allez comprendre) et sont toujours souriantes et super classes!

Sonor
De notre hôtel, une vue bucolique sur Erdenet

Dénicher des restaurants et des bars à Erdenet n’est pas chose aisée, on y a été un week-end et le seul pub animé le soir qu’on ait trouvé est le Art (Арт) Lounge sur l’avenue principale à l’Est de la ville. Niveau restaurant il y a plus de choix, Eternal Springs est un mini-resto sympa qui propose des sandwichs et des soupes, c’est intimiste, calme et vous pouvez manger végétarien, une occasion rare en Mongolie! Le Modern Nomads (presque en face de Eternal Springs) nous a plutôt déçu et le dernier soir nous avons testés le Khan Buuz (Хаан бууз), une chaîne très répandu en Mongolie, quelque part entre le fast-food et le Flunch, proposant toutes sortes de plats vraiment pas chers, pas de la grande nourriture mais ça passe.

Un truc à voir, c’est l’improbable parc d’attraction au Sud de la ville. L’entrée est libre et c’est bien heureux car c’est presque à l’abandon. Les parents y promènent leurs enfants et il arrive que certains des manèges fonctionnent de temps en temps, les statues déglinguées de faux personnages Disney valent vraiment le détour!

Mongolia_Erdenet-fêteforaine2Mongolia_Erdenet-fêteforaineMongolia_Erdenet-fêteforaine5

Mickey à Erdenet
Mickey, peut-être…
Unhappy Feet
Unhappy Feet

Erdenet est cernée par les collines tout autour de la ville, il y a de nombreux spots pour randonner. Pour notre part, nous sommes allés au Nord-Est, derrière la Statue de Bouddha. Passé une première colline bien abrupte, on a une vue splendide sur l’ensemble de la ville et sur la mine de cuivre, ensuite on peut continuer vers le Nord et s’enfoncer dans la forêt, ça vaut vraiment la peine et, pour le coup, on a plus l’impression d’être dans la taïga que dans la steppe!

Notre passage à Erdenet aura duré trois jours et trois nuits, un séjour sympa dans une ville plutôt calme mais où rien ne manque. Tous les gens qu’on a rencontré étaient accueillant et aidant et nous saluons Batarkhuu, ouvrier à la mine de cuivre, avec qui nous avons passés une heure à discuter en anglais approximatif dans un parc à l’entrée de la ville le jour de notre arrivée.

Mongolia_Erdenet-vue6Mongolia_Erdenet-vue5Mongolia_Erdenet-vue4Mongolia_Erdenet-alpesmongoles7Mongolia_Erdenet-alpesmongoles10Mongolia_Erdenet-Arbre2Mongolia_Erdenet-vueMongolia_Erdenet-övöö

Mongolia_Erdenet-minedecuivre
La mine de cuivre d’Erdenet
Erdenet 1974
ERDENET 1974 (création de la ville)

« Tous les prolos de la planète / de Liverpool à Erdenet… »

 

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s