Steppe by steppe (Jour #4)

IMG_20170513_150436

13 Mai 2017

Réveil à 8H, on va taper le breakfast dans la salle commune et on se prend une putain de bonne douche! Avant de partir, à 9H30, on fait un saut au « shop » de Gaya. Elle y vend des petits objets fait-main par elle et sa famille, on chope deux, trois trucs en mode cadeaux/souvenirs…

On roule jusqu’à la vallée de l’Orkhon, et comme d’hab c’est magnifique. On s’arrête plusieurs fois, Batlaa nous montre de vieilles inscriptions en ouïghour sur des rochers près d’une rivière et, à l’entrée d’un parc naturel protégé, on rencontre trois lyonnais qui sont eux aussi avec leur guide, il s’avère qu’on ira tous crécher au même endroit. On reprend la route sur les pistes infernales des steppes mongoles, deux bonnes heures encore dans les cahots du van russe, qui en prend plein la gueule mais ne moufte pas, nous on n’en peut plus! Arrivé enfin à bon port, on mange un truc qui nous redonne un peu la pêche et puis on part en randonnée avec Batlaa. Il nous emmène aux chutes d’Orkhon, deux cascades dont une est encore gelée par l’hiver, surréaliste. Plus bas, où on descend en dévalant des rochers, le paysage change totalement et on se retrouve dans une forêt pleine d’arbres gigantesques, on se croirait au Canada! On longe la rivière et on explore le coin pendant un moment, on finit par remonter en mode escalade et on va se poser une petite heure dans notre yourte. En fin d’après-midi vient la session « balade à cheval ». Je me retrouve avec un canasson à tête de chameau qui n’avance pas, parfait! On part avec Batlaa et la balade sera plus que magnifique, une bonne heure et demi dans les steppes, sur des collines ou au bord de l’Orkhon, dans les vallées vertes immenses, à travers les rivières encore à moitié gelée… Et je m’interroge, est-ce à cause de la fatigue que je n’arrive pas vraiment à me rendre compte de ce qui m’arrive, ou est-ce tout simplement parce que c’est surréaliste?

Le soir, on mange un bout (probablement du mouton) et puis on va squatter la yourte de nos trois frenchies tout cools, il s’avère que leur guide a été se prendre une mine dans les steppes avec des gars du coin, on en croisera d’ailleurs un complètement torché. On tchatche un moment tous les cinq et on essaie d’allumer le poêle de leur yourte, pas simple. On ne rentre pas trop tard et on se cale dans nos duvets après avoir maté les étoiles pendant un petit moment. Au pieu, je me mets en mode journal de bord, et il doit être 22H ou 23H quand j’écris ces lignes…

Mongolia_Orkhon-ombresM&MMongolia_Orkhon-poteauxMongolia_OrkhonMongolia_Orkhon-Cowboys&horsesIMG_20170513_113557IMG_20170513_153613IMG_20170513_152254IMG_20170513_152026IMG_20170513_113708Mongolia_Orkhon-Yack8

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s