Docteur Sax – Livre IV : La nuit où l’homme à la pastèque mourut

La mort de l’homme à la pastèque survient une chaude nuit de pleine lune alors que Jackie et sa mère raccompagnent une amie en passant par le Moody Street Bridge. Alors qu’ils discutent tous les trois en marchant sur le pont, un homme en costume portant une pastèque s’écroule devant eux et meurt, probablement victime d’une crise cardiaque.
Allégorie ou événement réellement vécu par Kerouac ? Difficile à dire. Ce qui est sûr c’est que, après ça, rien ne sera jamais plus pareil, le petit Jack va entamer une nouvelle phase de son existence.
Il passe d’abord une nuit de terreur, est incapable de dormir et tombe malade dans la foulée. Il reste alors huit jours en quarantaine avec sa mère et suite à ça : « Quand nous fûmes rétablis et pûmes nous relever et retrouver le monde, j’avais vaincu la mort et emmagasiné une vie nouvelle. » « Soudain, à Pawtucketville, je n’eus plus peur de la nuit, les fantômes religieux anonymes aux intentions funèbres et malignes avaient laissé la place aux fantômes honorables des linceuls du Dr Sax, de Gene Plouffe et du bandit noir. »
Jack a alors douze ans, et c’est peu de temps après qu’il rencontrera le Dr Sax en tête à tête pour la première fois…

IMG_20191129_154811

Dans ce livre IV où règne dans un premier temps une grande tristesse, l’épisode de « l’homme à la pastèque », si terrible soit-il, agit comme une sorte d’élément déclencheur pour Jack qui va dès lors se sentir capable d’affronter ses démons et ses peurs, de plonger dans la nuit de Lowell… et de s’en remettre à Sax.
« Les fantômes religieux anonymes », sinistres et tristes, imposés par sa famille, très présent dans ce chapitre notamment chez « l’oncle Mike  en train de mourir depuis 10 ans », disparaissent suite à cet événement tragique. La mort et ses crucifix, sa gravité et son omniprésence partout dans la ville vont s’évaporer… Jack va aller vers Sax et ses « fantômes honorables ».
Docteur Sax, bien qu’il ait une allure terrifiante, qu’il dégage une odeur affreuse et qu’il prenne depuis toujours un malin plaisir à effrayer la bonne société qui passe par le château de Snake Hill, a toujours été identifié par Jack comme un ami. Il est cet érudit un peu fou a la recherche des savoirs (et des herbes magiques) qui lui permettront de sauver le monde.

Mais si finalement, à défaut de sauver le monde, le Dr Sax n’était là que pour sauver Jack ? Pour l’aider à entrer dans le monde adulte ?

?

« Miou ou ou ha ha ha ha… »

IMG_20191230_170030

 

(publié le 24.01.2020)

Un commentaire sur “Docteur Sax – Livre IV : La nuit où l’homme à la pastèque mourut

  1. merdrre, « l’homme à la pastèque » mortibus, mi qui me revendique pastèque! vert dehors! rouge dedans! noir pépins!, je flippe sévère!!

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :