La Lettonie (1/2 – Riga)

C’est une fois arrivé à Riga qu’on a compris qu’on se rapprochait dangereusement de chez nous. Ça faisait un mois et demi qu’on était en Asie. Nos deux derniers jours, on les avait passé à Moscou, une ville qui, si elle ressemble sur pas mal de points à d’autres villes d’Europe, n’a quand même rien à voir avec la plupart des capitales qu’on connaissait et qu’on connaîtrait par la suite. De fait, quand vous débarquez à Riga par le train de nuit en provenance de Moscou, vous comprenez tout de suite que vous n’êtes plus du tout en Russie, vous avez alors presque la sensation de l’avoir fui !

Parce qu’évidemment la Lettonie a vécu une longue relation (non-désirée) avec la Russie et les jeunes générations souhaitent tellement ne plus rien avoir à faire avec leur puissant voisin qu’ils décrocheraient volontiers le pays pour le rapprocher de l’Allemagne ou l’Angleterre. À Riga, tous les jeunes parlent anglais, ce qui n’est pas du tout le cas des anciens qui, pour certains, ne parlent encore que le russe, le letton n’ayant été réintroduit que depuis l’indépendance en 1991. À Riga, d’emblée, on tombe sur des zonards, des mendiants et des types complètement bourrés dans les rues, on est peut-être des gens bizarres mais ça nous a fait plaisir de les retrouver, ils nous avaient manqués, ces paumés qui ressemblaient à nos copains paumés laissés à Paris ! Ce qu’on a retrouvé aussi, c’est de la diversité, car Riga est clairement une ville internationale et ouverte sur le monde, on y croise des gens de tous les pays et, chose impensable, l’un des bars les plus underground de la ville est tenu par un français, on l’appelle d’ailleurs le « French Bar »! Tout se passe comme si la Lettonie, ouverte sur l’Europe, détendue, festive essayait de faire l’exact inverse de ce que fait la Russie et on a clairement changé d’ambiance en une nuit de train ! D’ailleurs, à la frontière, lors du passage côté letton, le seul garde-frontière à qui on a eu à faire s’est contenté de nous demander en rigolant si on avait des armes sur nous, ce qui a fait marrer tout le compartiment.

Riga est une ville beaucoup plus festive et beaucoup moins cher que Paris donc vous pouvez vous y éclater toute la nuit sans problème, d’ailleurs la plupart des bars sont ouverts et bondés jusqu’au matin !

img_20170626_174636img_20170626_174224img_20170627_142319img_20170626_192010IMG_20170623_194625IMG_20170623_235657IMG_20170625_020312IMG_20170625_020009IMG_20170624_175442IMG_20170623_164142IMG_20170623_163123IMG_20170623_165537IMG_20170623_164518img_20170627_131935img_20170627_131946img_20170627_132013img_20170627_151354

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s