Steppe by steppe (Jour #11)

IMG_20170520_173454.jpg

20 Mai 2017

Je me réveille en premier dans la paisible yourte, il est 8H, je sors dehors pour aller pisser et là j’hallucine, toutes les collines autour de nous sont enneigées! Tsass (цас), neige, trop la classe! On prend le petit déj’ avec la happy family, tout le monde a le sourire, Anka la maman trop cool, les deux ados sympas, la petit rigolote, notre jeune guide Bendé et bien sûr nous deux! On part vers 11H, la family se met à la porte de la yourte et nous dit au revoir, ils vont nous manquer ceux là!

C’est parti pour une marche d’une dizaine de bornes dans un décor somptueux, on croise plusieurs personnes qu’on reverra plus tard à Хөшөөт (Khushuut), le mini-bled où on pioncera le soir, on se fait une petite pause repas et, quelques minutes plus tard, un gars vient nous chercher et on fait les derniers kilomètres en caisse, on ne sait pas trop pourquoi… Le chien ne monte pas dans la voiture, on se demande comment il va finir, mais à peine une heure plus tard il est à la porte de notre nouvelle yourte! On arrive donc en « ville » et on rencontre les gens qui nous accueillent, la maîtresse de maison (si je puis dire) nous installe dans la yourte (il y a une maison en dure à côté et un grand jardin), il y a encore une colonie de gamins, genre cinq ou six, et on comprend qu’il y a plusieurs familles qui crèchent là ou alentours, on revoit même Batlaa! Après qu’on se soit posé un peu, Bendé nous emmène faire une balade dans le bled, c’est chez lui ici, il y a grandi et a maintenant une yourte juste à côté avec sa femme et son gosse, il nous fait donc découvrir tous les spots de cet improbable village digne d’un western. Des clôtures de bois, des yourtes et des baraques, des rues qui sont des chemins de sable, des bouteilles de verre éclatées partout, quelques mini markets posés ça et là, des chiens qui traînent la patte sous le soleil, un monastère à moitié détruit qui trône au milieu de la ville, une école, une usine fermée dont on squatte le toit pour voir l’ensemble de Khushuut et un terrain de basket déglingué, paniers sans filets, où on ira taper quelques shoots avec les jeunes du coin dans un silence pesant, genre les gamins nous dévisagent et les grands frères roulent des mécaniques, ambiance « ghetto » pas loin des vieux immeubles décrépits d’où on nous jette des « hello » hilares!

Le soir, dans notre yourte, on est envahi par les mômes! On voit à peine les adultes et si on rigole bien avec les gamins, au bout d’un moment on n’en peut plus car les petits d’ici sont juste des dingos infatigables tandis que nous on est complètement mort! On s’est acheté deux bières fraîches au mini marché, on se les boit dehors en jouant avec les gamins qui ne nous lâchent pas d’une semelle. Plus tard, les petits vont enfin se coucher et on se retrouve avec Bendé qui nous confirme ce qu’on a cru comprendre aujourd’hui, à savoir qu’on rentre dès demain pour Oulan-Bator, ce qui ne colle pas car le voyage devait durer treize jours et non douze. On a un peu les boules et on se promet de tirer ça au clair le lendemain, en attendant on décide de profiter un max de cette dernière soirée dans l’Arkhangai et on reste dehors un moment à regarder les étoiles, taper dans la bouteille de vodka et écouter les chiens aboyer au loin… Oh univers!

IMG_20170520_090630IMG_20170520_113613IMG_20170520_114155IMG_20170520_114007IMG_20170520_114304IMG_20170520_170529IMG_20170520_170711IMG_20170520_173656IMG_20170520_090638

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s